Municipalité

Associations & Artistes

Fête de la Sorcière - Comité des Fêtes

Associations

Artistes Peintres

Revue de Presse - 2017-11


À la naissance de l’eau-de-vie
La période de distillation est ouverte et certains en profitent pour faire fabriquer leur eau-de-vie par des spécialistes. Dans l’atelier de Murville, qui accueille les clients jusqu’à début décembre, Patrick et Jean-François mettent leur savoir-faire au service des autres. Ils produisent notamment de la mirabelle, dont la qualité est régulièrement louée.


Le petit atelier de Patrick et Jean-François permet d’obtenir une eau-de-vie à la qualité indéniable, à
condition que les fruits utilisés soient exploitables

« La base de l’eau-de-vie c’est la qualité des fruits »
 
Pour la onzième année, la SARL Aliorme pratique, de novembre à fin février, la distillation. Les particuliers peuvent venir confier leurs fruits pour obtenir de l’eau-de-vie.
jean-francois-et-patrick-sont-actuellement-a-murville-et-se-rendront-par-la-suite-a-villers-la-montagne-courant-decembre-ils-recuperent-aussi-au-besoin-les-fruits-directement-chez-les-particuliers-photo-fred-le.jpg
L’hiver vient et, à défaut de trouver la chaleur à l’extérieur, il est toujours possible de se réchauffer de l’intérieur. Et, parfois, rien de tel qu’un verre d’eau-de-vie pour que le froid ne vous fasse pas mourir à petit feu. Une boisson que beaucoup apprécient encore mais dont le processus de fabrication nécessite une certaine installation et, surtout, des autorisations. C’est pourquoi il est toujours possible de confier cette tâche à des distillateurs professionnels. C’est le cas de Patrick Letscher et Jean-François Munier qui, de début novembre à fin février, répondent aux demandes des particuliers désireux de consommer de l’eau-de-vie issue de leurs propres fruits.
« Nous distillons surtout de la mirabelle, à hauteur d’environ 80 %. À côté, nous faisons un peu de poire, de quetsche et de framboise », développe Patrick Letscher. Régulièrement complimentés pour la qualité de leurs boissons, les deux passionnés restent modestes. « Certes, nous avons acquis un certain savoir-faire mais nous ne réalisons pas de miracle. La base de tout, c’est la qualité des fruits. On ne peut pas avoir une bonne eau-de-vie avec des mauvais fruits », insistent Jean-Pierre Munier et son fils Jean-François, qui a pris sa place.
Une fois que les (bons) fruits ont fermenté, Patrick et Jean-François s’occupent du reste. « On a deux tonneaux, l’un de 100 litres, l’autre de 150 litres, dans lesquels on les verse. Ils doivent être remplis, car plus il y a d’air, moins la qualité sera bonne.
Double distillation
Ensuite, les fruits sont chauffés au bain-marie entre deux heures trente et trois heures. La cuisson au gaz permet une meilleure régulation qu’au bois », détaillent les spécialistes. « Puis les vapeurs d’alcool se condensent et on obtient ce qu’on appelle un brouillis ». C’est la première distillation. S’ensuit une seconde, où le produit final apparaît. « On adapte le degré d’alcool en fonction de la volonté de nos clients. Pour cela, on coupe avec de l’eau. Le mieux est d’utiliser de l’eau de source avec un taux de résidus secs le plus faible possible ».
Jean-François et Patrick sont actuellement à Murville et se rendront par la suite à Villers-la-Montagne courant décembre. Ils récupèrent aussi, au besoin, les fruits directement chez les particuliers. Une fois qu’on les leur a confiés, on peut récupérer son eau-de-vie dès le lendemain à partir de 18 h. « La saison a été plutôt bonne pour les mirabelles, on peut donc s’attendre à des boissons intéressantes », annoncent-ils. À la vôtre !

Fillières joue cartes sur table
 
La salle communale de Fillières était animée samedi. Durant toute la journée, petits et plus grands ont pu découvrir différents jeux de société dont certains très rares grâce au comité des fêtes.
durant-toute-la-journee-petits-et-grands-se-sont-retrouves-autour-de-jeux-de-societe-photos-rene-bych-1511026093.jpg

pendant-que-certains-s-affrontent-dans-une-partie-acharnee-d-autres-tentent-de-resoudre-un-casse-tete-1511026093.jpg

evelyne-est-venue-avec-ses-deux-petits-fils-come-photo-et-matheo-1511026088.jpg

title-1511026088.jpg

Jeux1117.jpg

Jeux11171.jpg

certains-jeux-demandent-de-la-reflexion-photo-rene-bych-1511022170.jpg

durant-toute-la-journee-petits-et-grands-se-sont-retrouves-autour-de-jeux-de-societe-photo-rene-bych-1511022170.jpg

Jeux11174.jpg


15h. La salle est encore calme. Pour l’instant, seule Évelyne et ses deux petits-fils sont installés et jouent studieusement. La Fillieroise participe régulièrement à Fillières de jeu. « Il n’y a pas assez de journées comme celle-ci. C’est très instructif pour les enfants. Cette journée nous permet de tester les jeux et, en particulier, les nouveautés. Cela donne des idées pour les cadeaux de Noël. » Thiméo et Côme, âgés de 7 et 5 ans, approuvent : « On aime bien venir jouer ! ».
Les minutes passent et des piaillements se font maintenant entendre dans toute la salle. En peu de temps, celle-ci s’est bien remplie et une vingtaine d’enfants disputent des parties acharnées. Hervé Ball, l’organisateur de la manifestation, les guide dans leur premier pas avec un nouveau jeu, en leur expliquant les règles et en montrant un ou deux exemples. « C’est la sixième année que je fais ça et nous organisons deux rassemblements par an. Ça fait donc 12 fois. » L’homme a rassemblé plus de 120 jeux. « Une partie me sont prêtés par La Taverne du Gobelin, certains sont de chez moi et des amis en amènent », fait savoir le président du comité des fêtes.
La première partie de la journée, de 15h à 18h, est réservée aux plus jeunes, de 5 à 10-12 ans. Après 18h, place aux adolescents et aux adultes jusqu’à minuit.
Christelle et Arnaud sont venus avec leurs enfants, Antoine, 8 ans, et Candice, 6 ans. « Nous avions déjà participé à une soirée avec les plus grands. Cette fois, nous sommes venus avec les plus petits. Ils aiment bien jouer. Nous reviendrons sans doute une prochaine fois », relève la maman.
Les participants ont pu découvrir des jeux quasiment inédits lors de cette journée comme Azul – « un jeu calculatoire qui n’est pas encore sur le marché », souligne Hervé Ball – et d’autres raretés comme Little Big Fish ou encore La Traversée du Mont-Saint-Michel.

Laurine Paquin, la plus ancienne nageuse Élite
laurine-paquin-17-ans-et-demi-est-la-plus-ancienne-des-nageurs-elite-du-club-villerupt-natation-son-avenir-est-tout-trace-elle-veut-etre-prof-de-sport-photo-rl-1510764899.jpg
 
À 17 ans, Laurine Paquin affiche déjà un joli palmarès. La lycéenne est la plus ancienne des nageurs Élite du club Villerupt Natation.
 
Laurine Paquin est née le 9 juin 2000. Elle a commencé la natation à Villerupt à l’âge de 5 ans et est restée fidèle au club Villerupt-Natation au sein duquel elle a pu, grâce à ses entraîneurs, améliorer sa technique et ses performances.
Âgée aujourd’hui de 17 ans, la jeune fille, qui habite Fillières, est la plus ancienne des nageurs Élite du club. Classée en catégorie seniors, Laurine s’est distinguée au championnat départemental hiver du week-end dernier qui s’est déroulé à Villerupt, en se classant première sur 100, 200, 400 et 800 m nage libre ; au 50 m dos, elle termine 1re , 2e au 50 m papillon et 3e au 50 m nage libre.
Quatre entraînements par semaine
La saison dernière, classée 9e à la compétition À vos plots, Laurine s’est qualifiée pour les championnats régionaux Q3 où elle a terminé à la 6e place. Elle a participé à la première édition de La Boucle des faïenciers à Sarreguemines, une compétition en eau libre dont elle garde un bon souvenir, car nager en dehors d’un bassin est une belle expérience. En Moselle-Est, elle a déroché la deuxième place.
Elle a pu y rencontrer la Mosellane Aurélie Muller, championne du monde du 10 km en eau libre, qui s’entraîne désormais à Montpellier, et Marc-Antoine Olivier, champion du monde 2017 et médaillé de bronze du dix kilomètres des Jeux olympiques de Rio en 2016.
Devenir prof de sport
Laurine Paquin confie : « Je suis très attachée au club où je me suis fait des amis. Je m’entraîne quatre fois par semaine. En terminale au lycée Alfred-Mézières de Longwy, j’arrive à jongler entre devoirs et entraînements. Mais comme c’est l’année du bac, je vais devoir arrêter lorsque je serai en faculté. Je ne quitterai pas le sport, car j’aimerais devenir prof de sport ». Avec, on n’en doute pas, une préférence pour la natation !
 
Hervé Ball, joueur invétéré
depuis-10-ans-les-jeux-de-societe-reprennent-le-devant-de-la-scene-herve-ball-a-l-origine-de-fillieres-des-jeux-passionne-par-les-jeux-ne-peut-que-s-en-rejouir-photo-rl-1509817320.jpg
Les jeux de société, c’est une passion qui remonte à l’enfance. Depuis six ans, Hervé Ball a décidé de la partager avec le plus grand nombre. Rendez-vous samedi 18 novembre pour la 12e édition de Fillières des jeux.
Père de 3 enfants, Hervé Ball n’en garde pas moins un pied dans son enfance et ce de par sa passion pour les jeux de société. « Les jeux, c’est un peu comme une aventure, on en découvre un, puis deux, puis trois et on plonge dans ce monde sans s’en rendre compte. Cela a débuté en famille. J’ai une cousine qui possédait des jeux autres que les standards habituels. Puis on a commencé à jouer en vacances avec des personnes de rencontre qui à leur tour nous ont fait découvrir des jeux comme Camelot, les Aventures du Rail. »
Ludique et pédagogique
« C’est aussi un moyen d’intéresser les enfants, de les occuper. Mais c’est aussi une façon ludique de développer un centre d’intérêt commun à tous. De fil en aiguille, l’envie est venue de partager cette passion avec d’autres et de proposer une animation, d’où la naissance de Fillières des Jeux ».
Cette 6e édition a pourtant évolué et ne se résume plus à une soirée. Depuis 4 ans, des animations sont proposées à l’école primaire à savoir le vendredi après-midi précédent la soirée. Soirée qui se décline elle-même en deux temps : accueil des enfants accompagnés impérativement d’un adulte le samedi de 15h à 18h, et à partir de 17h, place aux jeunes joueurs les plus expérimentés et aux adultes (novices acceptés).
120 jeux dont des nouveautés
« Du coup, souligne Hervé, pour pouvoir donner le plus d’intérêt possible, j’ai eu envie au fil des ans de proposer des jeux nouveaux (1 000 sortent chaque année). J’en ai testé une cinquantaine, rien que pour la prochaine soirée ». La difficulté réside dans l’animation car, comme le souligne le maître de la soirée, la complexité est avant tout dans l’apprentissage des règles. Ce qui n’est pas un souci pour Hervé Ball qui aime expliquer et communiquer.
Plus de 120 jeux seront mis à disposition du public samedi 18 novembre, dont une quarantaine de nouveautés prêtées par la Caverne des Gobelins : des jeux de rapidité, de réflexion, de stratégie ou tout simplement ludiques. À découvrir pour les enfants : Go go gelato, Mot pour Mot et Flamme Rouge. Un rendez-vous incontournable pour les amateurs de jeux de société : Les Jeux du Stan, les 10 et 11 novembre qui se dérouleront au stade Marcel-Picot à Nancy, Hervé Ball y animera un stand.

Boissons et petite restauration seront proposées à la vente. Les bénéfices seront reversés au Restos du cœur.


Les grues sont de retour
samuel-moreau-1509816906.jpg

Depuis quelques jours, de splendides échassiers survolent la région pour rejoindre leurs quartiers d’hiver espagnols. En effet, venues par milliers de Scandinavie, les grues cendrées composent le plus beau des spectacles de la nature. Elles dessinent dans le ciel de longues guirlandes, guidées par un capitaine relayé en permanence.
Durant ces migrations, le cou tendu avec des battements d’ailes lourds et amples, les grues se disposent en vols compacts ayant la forme d’un V ou d’un Y renversé et dont la pointe est occupée le plus souvent par un mâle adulte.
À l’occasion de ces migrations, les bandes de grues cendrées se rassemblent en des lieux donnés pour trouver la nourriture nécessaire afin de reprendre des forces et voler plus loin. Plusieurs milliers de ces oiseaux font de l’étang de Lachaussée et du lac du Der un rendez-vous de choix ! Levez les yeux au ciel et tendez l’oreille… Les grues cendrées sont de retour !
 





Date de création : 05/11/2017 @ 10:41
Dernière modification : 25/11/2017 @ 17:01
Catégorie : Revue de Presse
Page lue 503 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Images au hasard...

Sébastien Paquin

Recherche



Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 3 membres


Connectés :

( personne )
Webmaster - Infos
© Skin - Création VracInfo  W3C CSS  Skin adaptation v4.6 - charli77 Skins
^ Haut ^